UX Design Comportemental

J'espère que vous prendrez plaisir à lire cet article.

🧠 Notre cerveau est programmé pour être rapide, pas pour être exact

UX Design Comportemental, notre cerveau programmé pour être rapide pas exact

Bienvenue à bord du Titanic et du Lusitania. Les naufrages retentissants de ces deux paquebots résonnent encore, jusque dans la compréhension du cerveau … et de l’expérience client

Pour assurer la survie de notre espèce, notre système « limbique » fonctionne en mode temporel ultra rapide. Face à l’urgence déclenchée par un danger inopiné ou une proie potentielle, il va à la milliseconde prendre l’ascendant sur le cortex.

Comme l’énonce Alain Berthoz, directeur du labo de physiologie de la perception et de l'action au Collège de France: « Notre cerveau a d'abord été programmé pour être rapide, pas pour être exact ».

Objectif : Ă©viter de gaspiller temps et Ă©nergie Ă  penser pour, soit privilĂ©gier la fuite; soit courser un gibier ou une superbe paire de chaussures en vitrine qui titille…notre non-conscient. L'Ă©volution  de notre cerveau recèle d’ailleurs l’explication de bien des Ă©vĂ©nements. 

Prenons deux célèbres naufrages de paquebots.

Le Titanic, le 14 avril 1912. 1.517 morts après la collision d’un iceberg. Le Lusitania, le 7 mai 1915, 1.198 morts après torpillage par un sous-marin allemand.

Un fait surprenant a longtemps questionnĂ© les scientifiques: dans le cas du Titanic, le nombre de femmes et d’enfants survivants a Ă©tĂ© bien plus Ă©levĂ© que dans celui du Lusitania. Alors que ces deux grandes drames maritimes partagent bien des similitudes : 30% de survivants, une mĂŞme proportion de passagers (60%)/ membres d’équipage (40%), des passagers aux profils socio-dĂ©mographiques et normes sociales similaires . Seule vraie diffĂ©rence : le temps qu’ont mis les paquebots Ă  sombrer. 2h40 pour le Titanic ; 18 minutes pour le Lusitania. 

DĂ©cours et des peurs

Des études scientifiques de 2010 ont révélé qu’une sorte de «décours temporel » différencie nos trois cerveaux.

Imaginez-vous parmi les passagers du Lusitania qui vogue lentement. Après un agrĂ©able dĂ©jeuner vous prenez l’air sur le pont. Subitement une Ă©norme explosion secoue le navire. Une torpille allemande vient d’éventrer sa coque. Pris de panique, votre stress monte en flèche. Votre système « Ă©motionnel » prend Ă  100% le contrĂ´le de votre comportement. 

En quelques millisecondes, vos amygdales cĂ©rĂ©brales classent la situation « danger très Ă©levĂ© » et enclenchent le système d’urgence. Le tout sans aucun contrĂ´le « conscient » de votre part. 

En moins d’une seconde, votre hypothalamus active des neuromodulateurs pour préparer vos organes et muscles à réagir. Le cortisol à son tour libère massivement de l’adrénaline dans votre flux sanguin pour aiguiser vos sens et vous rebooster physiquement pour affronter votre crise de panique.

Face à cette situation exceptionnelle, votre cerveau « émotionnel » a anticipé l’urgence et le danger.

Résultat ? Cette situation va faire adopter aux hommes sur le Lusitania un réflexe de fuite. A 100% en mode survie, leur cerveau est incapable de proposer un autre comportement.

Avec les deux heures de plus dont ont bénéficié les passagers du Titanic, leur réaction bio-physiologique sera différente. Leur système parasympathique a eu le temps de modérer l’effet du tsunami émotionnel à affronter. La crise de panique passée, la présence d’autres passagers a activé un «biais social et culturel » poussant les hommes à se conformer à la norme sociale : « les femmes et les enfants d’abord ».

Paradoxalement, ces tragédies maritimes mettent en lumière trois concepts clés de «l’expérience client »

  1. la valeur de plaisir ou de dĂ©plaisir ; 
  2. le niveau de familiarité face à une situation ;
  3. et le caractère long ou bref du décours temporel de l’événement.

Elles valident aussi un paramètre essentiel: l’épicentre des comportements humains se trouve toujours dans le système « émotionnel », pas dans le système « rationnel » !

Vous voulez aller plus loin ?

… ou simplement être tenu au courant de l'actualité sur le Design Comportemental

Nous prenons votre vie privĂ©e au sĂ©rieux et ne vous spammerons jamais, ne partagerons ni ne vendrons vos donnĂ©es. Vous pouvez Ă©galement vous dĂ©sinscrire des e-mails Ă  tout moment en 1 clic. Consultez notre politique de confidentialitĂ© pour tous les dĂ©tails.