UX Design Comportemental

J'espère que vous prendrez plaisir à lire cet article.

🧠 Des millénaires d’évolution du cerveau en 86.400 secondes

UX Design Comportemental, des millénaires d'évolution en 86.400 secondes

Si l’histoire du cerveau se résumait à une journée, qui serait le Jack Bauer qui déjouerait les fausses certitudes en 24 Heures Chrono ? Le système émotionnel, bien sûr !

L’importance centrale du système « Ă©motionnel » dans les expĂ©riences vĂ©cues au quotidien par vos clients peut aussi se rĂ©sumer en une mĂ©taphore temporelle. Ramenons carrĂ©ment les millĂ©naires d’évolution de notre cerveau Ă  … une journĂ©e, soit 24 heures ! 

Avec pour point de départ pertinent, l’instant T de l’apparition de la partie limbique de notre matrice neuro-cérébrale, celle qui permet de mémoriser des expériences passées et d’en tirer des leçons.

UX Design Comportemental, Ă©volution et digital et marketing


Top chrono ! 

Entré en activité à minuit sur notre ligne du temps, le cerveau « émotionnel » juge absolu entre répétition de comportements favorables et évitement de comportements désagréables, reste seul aux commandes jusqu’à 23h30.

De 23h30 à 23h55 le cerveau « émotionnel », toujours aux manettes, est rejoint et complété par le cerveau « rationnel » déployé au-dessus de lui.

A 23h58 nous assistons à la naissance de « Homo-Sapiens ».

17 secondes avant minuit apparaissent les «Chasseurs-Cueilleurs Modernes », nos étroits ancêtres.

Dans ce processus d’évolution qui donne le vertige, le marketing et la théorie du « Homo-Œconomicus rationnel » ne pointeront, eux, le bout de leur nez commercial que ... 3 centièmes de seconde avant minuit !

A partir de là et des années durant, les entreprises vont baser leur stratégie, leur business model, leur marketing, leurs ventes, leurs ressources humaines, … et récemment leur « Expérience Client » sur ce dogme erroné et en vigueur depuis seulement les 3 derniers minuscules centièmes de seconde de l’échelle de l’évolution de l’espèce humaine ramenée à 24 heures.

Le cerveau de vos clients et de vos collaborateurs, fruit et synthèse de millions d’années d’évolutions, combine « émotion » et « raison » afin de s’adapter, milliseconde après milliseconde, à la réalité de leur quotidien dans un contexte et un environnement donnés.

Cet organe central du système nerveux, dont chaque humain a hérité de ses aïeux, est fait pour survivre, pas pour faire du shopping ou participer à des réunions !

Notre « cortex », source d’extrême fierté, n’est capable de fonctionner qu’en étroite collaboration avec notre cerveau « émotionnel » dont la seule mission depuis les temps reculés a toujours été de garantir et assurer notre survie. A cet égard, les décisions que nous aimons qualifier de « rationnelles », sont en fait pré-initiées dans notre cerveau … « émotionnel ».

Mais…, je vous sens dérangé.e.s, interloqué.e.s, et submergé.e.s d’un doute face à ces révélations inédites. Pas de souci, c’est… humain !

En fait, votre réticence à valider la véracité de ma démonstration découle du fait que tout homme ou femme est persuadé d’être à l’origine de la totalité de ses pensées et actions.

Avec, vous savez, cette rassurante, très puissante et individuelle impression du « c’est moi qui décide », en pleine conscience.

Mais, question : sur quelle base scientifique repose cette certitude que nos pensĂ©es conscientes reprĂ©sentent la plus grande partie de l’activitĂ© de notre cerveau faisant de nous des ĂŞtres en contrĂ´le ? Allez hop, rĂ©ponse en 20 lignes et je ramasse les copies lors de mon prochain post. 

Vous voulez aller plus loin ?

… ou simplement être tenu au courant de l'actualité sur le Design Comportemental

Nous prenons votre vie privĂ©e au sĂ©rieux et ne vous spammerons jamais, ne partagerons ni ne vendrons vos donnĂ©es. Vous pouvez Ă©galement vous dĂ©sinscrire des e-mails Ă  tout moment en 1 clic. Consultez notre politique de confidentialitĂ© pour tous les dĂ©tails.