Design Comportemental — SapiensUx

J'espùre que vous prendrez du plaisir à lire cet article 
 Et mieux encore : qu'il vous soit utile.

🧠 En UX, l’utilisateur court d’abord, et rĂ©flĂ©chi aprĂšs.

UX Design Comportemental, courir d'abord réfléchir aprÚs

« Homo-Sapiens » a toujours fonctionnĂ© Ă  deux vitesses. Entre vigilance rĂ©flexe instantanĂ©e et analyse a posteriori. Ce mĂ©canisme binaire est toujours au cƓur de toute dĂ©marche UX, seule la nature des prĂ©dateurs et proies a changĂ©.


Le cerveau « Ă©motionnel » connecte les « expĂ©riences mĂ©morisĂ©es dans le passĂ© » Ă  la situation « Ă©prouvĂ©e dans l’instant » afin d’établir des relations de cause Ă  effet.


Si une situation identique Ă©tait survenue auparavant avec comme consĂ©quence la mort d’un membre du groupe, la probabilitĂ© Ă©tait cataloguĂ©e « Ă©levĂ©e » qu’un nouvel Ă©vĂ©nement de ce type produise le mĂȘme rĂ©sultat.


Être la proie d’un prĂ©dateur ou survivre pouvait tenir Ă  un poil de « panthera tigris » et quelques fractions de secondes.

Cela me fait toujours rire d’imaginer la longĂ©vitĂ© de notre espĂšce humaine si nous avions Ă©tĂ© des « Homo-ƒconomicus » rationnels et conscients

Vous savez, cette idĂ©alisation de l’ « utilisateur » moderne, Homo-ƒconomicus, abusivement envisagĂ© ces derniĂšres dĂ©cennies comme le nec plus ultra.

Design Comportemental-Marc Van Rymenant

Imaginez un de ces spĂ©cimens d'Homo-ƒconomicus dans la savane prĂ©historique : 

« Oh, Ă  250 mĂštres je vois un gros animal Ă  rayures courant vers moi. Sur base de l’ensemble des traits que j’observe, il doit s’agir d’un animal de la famille des fĂ©lidĂ©s, probablement un tigre Ă  dents de sabre. Oui, oui c’est bien un machairodonte mĂąle ! J’estime la vitesse de sa course Ă  environ 50 km/h. Vu cette cĂ©lĂ©ritĂ©, il lui faudra quelque 20 secondes pour se porter Ă  ma hauteur. Plusieurs options s’offrent Ă  moi, analysons quelle est la plus optimale. Vu qu’il est midi, et que les tigres partent habituellement chasser tard dans la journĂ©e ou de nuit, le fauve doit avoir son estomac plein. Dans ce cas, je peux rester sans bouger. Seconde option : faim ou pas faim, peut-ĂȘtre me voit-il comme une proie Ă  zigouiller ? En ce cas, il faut que je 
 Oups, je suis mort ! » 🙂

Heureusement, le héros de l'extrait ci-dessous, et vos utilisateurs, sont bien des Homo-Sapiens.

Notre biologie s’est naturellement construite au fil de millions d’annĂ©es autour d’un principe de « vigilance rĂ©flexe » selon lequel il Ă©tait prĂ©fĂ©rable de se tromper plutĂŽt que de risquer la mort.

Ce rĂ©flexe ne nous immunise toujours pas aujourd’hui Ă  commettre des erreurs.

En UX, face Ă  un prĂ©dateur dans votre Ă©cran, l'utilisateur court d’abord, et rĂ©flĂ©chi aprĂšs.

Lorsque nos ancĂȘtres voyaient fondre sur eux un « prĂ©dateur », il Ă©tait impĂ©ratif que le cerveau « Ă©motionnel » rĂ©agisse au quart de tour et que l’humanoĂŻde prenne ses jambes Ă  son cou sans entamer une analyse « rationnelle » de la situation sous peine de pĂ©rir de mort violente. Courir d’abord, analyser ensuite.

Aujourd’hui, dans l’expĂ©rience que vos utilisateurs vivent en utilisant un service digital, si le cerveau perçoit des composants comme « prĂ©dateurs », que pensez-vous que le cerveau va faire ?

RĂ©ponse : Ă©viter les composants perçus comme « prĂ©dateurs ». Dit autrement, courir d’abord, analyser ensuite.

Nous prenons votre vie privĂ©e au sĂ©rieux et ne vous spammerons jamais, ne partagerons ni ne vendrons vos donnĂ©es. Vous pouvez Ă©galement vous dĂ©sinscrire des e-mails Ă  tout moment en 1 clic. Consultez notre politique de confidentialitĂ© pour tous les dĂ©tails.

Quelle espérience sera la mieux mémorisée par le cerveau

🧠 La motivation humaine repose plus sur l’anticipation de la rĂ©compense que sur la jouissance de la rĂ©compense elle-mĂȘme !

đŸ€” Devinette : d’aprĂšs vous quelle expĂ©rience sera la mieux mĂ©morisĂ©e par le cerveau ? Que mettre ses doigts dans une prise Ă©lectrique n’est pas une super idĂ©e ? Que « 23 x 58 = 1334 » ?La motivation humaine, pas rationnel tout cela !Un paquet de recherches ont mis en lumiĂšre le fait qu’à la simple anticipation d’une 


Lire la suite
🧠 La motivation humaine repose plus sur l’anticipation de la rĂ©compense que sur la jouissance de la rĂ©compense elle-mĂȘme !
Est-ce que les interviews utilisateurs en posant des questions sont Ă  bannir ?

đŸŽ“ïž Est-ce qu’une interview utilisateur en posant des questions est Ă  bannir ?

La question est liĂ©e Ă  la leçon suivante :ThĂšme 1 — Comprendre la biologie d'une expĂ©rience utilisateur« Homo-ƒconomicus »Voir la leçonUne interview utilisateur, ou interview client, « classique », oĂč l'on pose des questions aux gens, prĂ©sentent certaines limites, notamment lorsqu'il s'agit de comprendre en profondeur les pensĂ©es, les Ă©motions et les motivations des individus.Les (neuro)sciences comportementales peuvent 


Lire la suite
đŸŽ“ïž Est-ce qu’une interview utilisateur en posant des questions est Ă  bannir ?
Une carte d'empathie ne sert pas Ă  grand chose ?

đŸŽ“ïž Une carte d’empathie ne sert pas Ă  grand chose ?

La question est liĂ©e Ă  la leçon suivante : ThĂšme 3 — RĂ©colter, assembler et analyser les vrais besoins des clients La diffĂ©rence entre Persona et Avatar Voir la leçon Une carte d'empathie est un outil couramment utilisĂ© en UX Design pour essayer de comprendre les utilisateurs et leurs besoins. Les questions posĂ©es sont trĂšs intĂ©ressantes : que 


Lire la suite
đŸŽ“ïž Une carte d’empathie ne sert pas Ă  grand chose ?
Nir Eyal Hooked

đŸŽ“ïž Comment le modĂšle du 4/4 comportemental se combine avec le modĂšle Hooked de Nir Eyal ?

La question est liĂ©e Ă  la leçon suivante :ThĂšme 3 — RĂ©colter, assembler et analyser les vrais besoins des clientsLe 4/4 comportementalVoir la leçonLe modĂšle Hooked de Nir Eyal est une mĂ©thode pour concevoir et analyser les produits numĂ©riques addictifs.Bien que cette approche ait Ă©tĂ© largement adoptĂ©e et apprĂ©ciĂ©e par de nombreux professionnels du secteur, il existe certaines 


Lire la suite
đŸŽ“ïž Comment le modĂšle du 4/4 comportemental se combine avec le modĂšle Hooked de Nir Eyal ?
Des Ă©tudes scientifiques sur la psychologie des couleurs ?

đŸŽ“ïž Existe-t’il des Ă©tudes qui appuient la psychologie des couleurs ?

La question est liĂ©e Ă  leçon suivante :ThĂšme 9 — Mesurer l'efficacitĂ© de vos Ă©crans et justifier vos choixMesurer l'ambiance psychologiqueVoir la leçonLa psychologie des couleurs intĂ©resse tellement de monde parce que les couleurs ont un impact profond sur notre comportement et notre bien-ĂȘtre Ă©motionnel.Les couleurs peuvent influencer nos comportements, nos perceptions et nos prises de dĂ©cision.Comprendre les 


Lire la suite
đŸŽ“ïž Existe-t’il des Ă©tudes qui appuient la psychologie des couleurs ?
Design Comportemental, que font les meilleurs pour fournir une expérience client haut de gamme

🧠 Que font les meilleurs pour fournir une expĂ©rience client haut de gamme ?

Connaissance client, que sait-on de plus sur le client qu’il y a 4-5 ans ? (l’apport des neurosciences)Les avancĂ©es en neurosciences ont permis de mieux comprendre les mĂ©canismes cĂ©rĂ©braux impliquĂ©s dans les dĂ©cisions d'achat et le comportement des clients / utilisateurs.Cela a conduit Ă  une meilleure comprĂ©hension du client et de ses motivations, ce qui peut aider les 


Lire la suite
🧠 Que font les meilleurs pour fournir une expĂ©rience client haut de gamme ?