UX Design Comportemental

J'espĂšre que vous prendrez plaisir Ă  lire cet article.

🧠 L’UX et l’insoutenable lĂ©gĂšretĂ© des « comme si »

UX Design Comportemental, UX et insoutenable légÚreté des comme si

Constat sans appel : pour proposer une « UX » de qualité, il faut délaisser le mirage « rationnel » et ses « comme si ».

Nous avons vu qu’au fil de millĂ©naires, 180 aires cĂ©rĂ©brales se sont progressivement spĂ©cialisĂ©es sous notre boĂźte crĂąnienne avec pour rĂ©sultat l’élaboration d’une solide grammaire des pensĂ©es.

La plupart de celles-ci peuvent aujourd’hui ĂȘtre dĂ©cryptĂ©es par l’Ɠil perçant de matĂ©riel de mesures biomĂ©triques de pointe.

A l’origine, ces fonctions servaient à assurer la chasse, la cueillette et la survie. Nullement à faire du shopping urbain ou surfer sur des sites d’e-commerce. Bien que cela puisse s’apparenter de loin à de la chasse et de la cueillette 


Concevoir aujourd’hui un business model, un service, un produit, une « expĂ©rience » en reconnaissant que le cerveau de vos clients n’est pas taillĂ© pour rĂ©soudre les problĂšmes de Homo-ƒconomicus  mais bien ceux de Homo-Sapiens version Chasseur-Cueilleur laisse enfin entrevoir les choses sous un nouveau jour.

NĂ©anmoins, malgrĂ© l’évidence scientifique de ces rĂ©alitĂ©s biologiques, et faute de connaissances de ce qu’est un « vrai » client, la majoritĂ© des entreprises continuent Ă  faire de l'UX en pensant :

  • « comme si » le client Ă©tait rationnel
  • « comme si » le client savait exprimer ses besoins
  • « comme si » le client avait une excellente mĂ©moire
  • « comme si » le client savait pourquoi il faisait les choses
  • « comme si » le client voyait tout ce qu’on lui montre
  • « comme si » le client Ă©tait consciemment intĂ©ressĂ©
  • « comme si » le client posait tous ses choix en conscience

Or, nous l’avons vu, ce « comme si » n’a aucune rĂ©alitĂ© tangible ou scientifiquement validĂ©e.

Daniel Kahneman, Prix Nobel en Économie 2002 et PĂšre de la Neuro-Économie nous le rappelle : « La plupart du temps les gens ne font pas ce qu’ils pensent ou ce que nous pensons qu’ils pensent ! ».

Je sais, tous ces faits, toutes ces recherches et dĂ©couvertes scientifiques plus ou moins rĂ©centes, mettent sĂ©rieusement Ă  mal le concept du « consommateur rationnel » avec lequel nous avons grandi et tel que l’on nous le vante (vend ?) habituellement. Mais c’est une rĂ©alitĂ© !

La bonne nouvelle est que maintenant vous disposez de toutes ces informations.

Vous voilĂ  en possession d’une meilleure comprĂ©hension du second Ă©lĂ©ment de l’expression « expĂ©rience client » : le « client » et par extension Ă©galement les employĂ©s d’une entreprise, eux-mĂȘmes clients Ă  titre privĂ©.

Qui ne sont pas des « Homo-ƒconomicus » qui consomment rationnellement mais bien des « Homo-Sapiens » dont le cerveau cherche Ă  combler un besoin et rĂ©pondre Ă  leur principale et millĂ©naire prĂ©occupation quotidienne : assurer sa survie grĂące Ă  son systĂšme « Ă©motionnel ».

Continuons donc Ă  prendre l’ascenseur ascensionnel de celui-ci vers de nouvelles rĂ©vĂ©lations sur ce que vos clients ont dans le coco. Mon prochain post va vous en mettre plein les yeux.

Vous voulez aller plus loin ?


 ou simplement ĂȘtre tenu au courant de l'actualitĂ© sur le Design Comportemental

Nous prenons votre vie privĂ©e au sĂ©rieux et ne vous spammerons jamais, ne partagerons ni ne vendrons vos donnĂ©es. Vous pouvez Ă©galement vous dĂ©sinscrire des e-mails Ă  tout moment en 1 clic. Consultez notre politique de confidentialitĂ© pour tous les dĂ©tails.