Design Comportemental — SapiensUx

J'espùre que vous prendrez du plaisir à lire cet article 
 Et mieux encore : qu'il vous soit utile.

🧠 AllĂŽ, vous ĂȘtes bien sur la boĂźte Ă  messages de MaĂźtre Cerveau

UX Design Comportemental, allĂŽ vous ĂȘtes bien sur la boĂźte Ă  messages de maĂźtre cerveau

Un appel important pour vous ! En ligne, votre cerveau pour vous expliquer tout ce qu’il met en branle lors d’un simple coup de fil. Sans que vous en soyez vraiment conscient.

Bref rĂ©cap de notre post prĂ©cĂ©dent : lorsqu’un « consommateur » prend une dĂ©cision - comparer, rĂ©flĂ©chir, mesurer le risque avant d’agir 
 - , plusieurs fonctions cartographiĂ©es en divers zones de son cerveau s’activent simultanĂ©ment pour former des pensĂ©es ou des comportements. 

Afin de saisir toute la pertinence de ces prouesses cérébrales, prenons un exemple tiré de votre quotidien.

UX Design Comportemental, donnez un appel téléphonique

Donnez un simple appel téléphonique activent de nombreuses zones cérébrales.

Repensez au dernier appel reçu sur votre smartphone. Vous l’avez en tĂȘte ? Parfait !

  • Vous souvenez-vous du moment de la journĂ©e oĂč vous avez pris cet appel ?
  • De qui vous a appelĂ© ?
  • De l’endroit oĂč vous Ă©tiez ?
  • Cet appel vous a-t-il laissĂ© un souvenir agrĂ©able, dĂ©sagrĂ©able ou neutre ?
  • Et votre tĂ©lĂ©phone mobile, a-t-il sonnĂ© ou vibrĂ© ?

Pour vous aider, rebobinons le fil de ce qu'à vécu votre cerveau.

  • Le signal Ă©mis a attirĂ© l’attention de votre cerveau qui a momentanĂ©ment suspendu votre activitĂ© en cours et ordonnĂ© Ă  votre main de se saisir de votre tĂ©lĂ©phone.
  • Votre centrale cĂ©rĂ©brale a regardĂ© les infos affichĂ©es Ă  l’écran afin d’identifier l’appelant.
  • AprĂšs avoir dĂ©cidĂ© de rĂ©pondre, vous avez acceptĂ© l’appel par contact de votre doigt, puis entendu le son de la voix d’une personne, que vous avez reconnue.
  • Les sons se sont muĂ©s en paroles dont votre cerveau a compris le sens.
  • Une rĂ©ponse s’est formĂ©e dans votre tĂȘte et Ă  votre tour, vous avez parlĂ© Ă  votre interlocuteur,


Durant tout ce temps, vos aires associatives ont reliĂ© les diffĂ©rentes infos accumulĂ©es telles que l’endroit oĂč vous Ă©tiez, le moment, l’identitĂ© de l’appelant, l’émotion suscitĂ©e par l’appel tĂ©lĂ©phonique, 


Toutes ces donnĂ©es ont ensuite Ă©tĂ© mĂ©morisĂ©es par une petite aire au fond de votre cerveau, l’hippocampe.

Ce simple échange téléphonique a mobilisé des dizaines de fonctions localisées dans des aires cérébrales différentes et vous a fait accomplir une vraie prouesse comportementale.

En un Ă©clair, vous avez traitĂ© l’ensemble des infos sensorielles reçues ; pris des dĂ©cisions en posant des choix ; tout en accomplissant diffĂ©rents mouvements.

Certes, prendre l’appel Ă©tait bien intentionnel mais l’essentiel des autres fonctions cĂ©rĂ©brales qui ont travaillĂ© de concert en arriĂšre-plan, ont Ă©tĂ© activĂ©es
 non-consciemment.

Le cerveau humain aime les associations et ranger ses souvenirs en consĂ©quence. 

Les schémas neuronaux mobilisés par les souvenirs partagent des connexions communes, comme un ensemble de cordes qui s'entrecroisent.

DĂšs qu'une partie d'un schĂ©ma neuronal est stimulĂ©e, le schĂ©ma entier suit, et peut-ĂȘtre aussi, de nombreux autres schĂ©mas ou souvenirs liĂ©s.

Rien qu’en questionnant le souvenir de votre dernier coup de fil, votre hippocampe a mĂ©thodiquement reconstituĂ© les piĂšces du puzzle, puis les a transmises Ă  votre conscience pour que vous puissiez rĂ©pondre aux questions.

Rien que cette vue ultra simplifiĂ©e des activitĂ©s cĂ©rĂ©brales dĂ©ployĂ©es autour d'un appel tĂ©lĂ©phonique, tĂ©moigne de l’amplitude des fonctions cĂ©rĂ©brales mobilisĂ©es pour une tĂąche aussi anodine. Ces activitĂ©s en rĂ©seau et les pensĂ©es qui en dĂ©coulent, s’opĂšrent la plupart du temps sans que l’individu en ait la moindre conscience.

UX Design Comportemental, the odd brain

Cette notion est au centre du livre « The Odd Brain » (malheureusement il n'existe pas d'Ă©dition en français) de l'anthropologue Stephen Juan. Il y dĂ©crit que le cerveau humain gĂ©nĂšre en un jour en moyenne 70.000 pensĂ©es, dont la trĂšs grande majoritĂ© sont non-conscientes.

Autant en ĂȘtre
 conscient quand on ambitionne de faire de « l’expĂ©rience client ».

Mais quelles sont les « micro-pensées » que le cerveau de vos utilisateurs activent lorsqu'il est sur votre site ou votre app ?

Conclusion

Les processus cognitifs et comportementaux décrits dans cet article soulignent l'importance cruciale de comprendre les mécanismes sous-jacents à la perception et aux comportements des utilisateurs.

À travers l'exemple d'un simple appel tĂ©lĂ©phonique, nous avons explorĂ© la complexitĂ© des rĂ©actions cĂ©rĂ©brales et comportementales qui se produisent de maniĂšre largement inconsciente.

Cette comprĂ©hension approfondie des « micro-pensĂ©es Â» et des comportements automatiques offre une perspective prĂ©cieuse pour les professionnels de l'UX design, de la recherche UX, du marketing et de la vente.

En saisissant les nuances des processus cérébraux, ces professionnels peuvent créer des expériences utilisateur plus intuitives, engageantes et efficaces.

Questions à considérer

Comment pouvez-vous utiliser les connaissances sur les processus cérébraux automatiques et les « micro-pensées » pour concevoir des interfaces qui facilitent une expérience utilisateur naturelle et intuitive ? Quelles modifications mineures pouvez-vous apporter pour réduire les frictions et améliorer l'engagement ?

En sachant que le cerveau traite une grande partie des informations de maniÚre non-consciente, comment pouvez-vous adapter vos méthodes de recherche pour mieux capter ces « micro-pensées » qui influencent le comportement des utilisateurs ? Quelles techniques spécifiques pourriez-vous utiliser pour sonder ces processus non-conscients ?

Nous prenons votre vie privĂ©e au sĂ©rieux et ne vous spammerons jamais, ne partagerons ni ne vendrons vos donnĂ©es. Vous pouvez Ă©galement vous dĂ©sinscrire des e-mails Ă  tout moment en 1 clic. Consultez notre politique de confidentialitĂ© pour tous les dĂ©tails.

Design comportemental - Faire de son mieux, toujours

🧠 ExpĂ©rience client — RĂ©flexe 9. Faire de son mieux, toujours.

Trousseau de clĂ©s et boĂźte Ă  outils de l'expĂ©rience clientDernier rĂ©flexe. Un rĂ©flexe enfantĂ© par les huit prĂ©cĂ©dents. Un peu le gri-gri Ă  garder Ă  l’esprit pour vous rassurer et vous dĂ©complexer.Ces rĂ©flexes sont modestement des pistes proposĂ©es pour tendre vers une organisation, un fonctionnement et une culture qui (re)placent rĂ©solument l’Humain au centre de la dynamique d’une 


Lire la suite
🧠 ExpĂ©rience client — RĂ©flexe 9. Faire de son mieux, toujours.
Design comportemental - Garder les choses simples

🧠 ExpĂ©rience client — RĂ©flexe 8. Garder les choses simples.

En expĂ©rience client, tous les chemins mĂšnent Ă  Rome 
 enfin, presque !Le mix « environnement - demande des clients - Ă©volution technologique » dans lequel Ă©voluent les entreprises ne cesse de se complexifier et de s’accĂ©lĂ©rer. Face Ă  ces changements de plus en plus rapide, l’entreprise moderne a hĂ©las rĂ©pondu Ă  la complexitĂ© par la complication. De nouveaux 


Lire la suite
🧠 ExpĂ©rience client — RĂ©flexe 8. Garder les choses simples.
Design comportemental - Déconnecter coûts et attention

🧠 ExpĂ©rience client — RĂ©flexe 7. DĂ©connecter coĂ»ts et attention.

ExpĂ©rience client, des chiffres et de l’ÊTREBeaucoup de grosses entreprises sont aveuglĂ©es par la gestion de leur structure de coĂ»ts privant l’expĂ©rience client du regard soutenu qu’elle mĂ©rite : sur 100% de leurs dĂ©penses, la majoritĂ© de celles-ci sont aspirĂ©es dans les frais de salaires, de production, d’innovation, de fonctionnement, d’infrastructures, 
 et derniĂšrement, de bonheur au travail. 


Lire la suite
🧠 ExpĂ©rience client — RĂ©flexe 7. DĂ©connecter coĂ»ts et attention.
Design comportemental - Privilégier la vitesse, pas la précipitation

🧠 ExpĂ©rience client — RĂ©flexe 6. PrivilĂ©gier la vitesse, pas la prĂ©cipitation.

ExpĂ©rience client, courez, courez, 
 Mais pour aller oĂč ? Qu’importe, du moment que vous courez.Dans un monde oĂč l’espĂ©rance moyenne de vie des sociĂ©tĂ©s du Fortune 500 est passĂ©e de 75 Ă  15 ans au cours des 50 derniĂšres annĂ©es, les clients attendent de plus en plus Ă  vivre une expĂ©rience positive et les chiffres mondiaux montrent, 


Lire la suite
🧠 ExpĂ©rience client — RĂ©flexe 6. PrivilĂ©gier la vitesse, pas la prĂ©cipitation.
Design comportemental - Bannir les suppositions et les Ă©vidences

🧠 ExpĂ©rience client — RĂ©flexe 5 : Bannir les suppositions et les Ă©vidences.

En expĂ©rience client, supposer, c’est se tromper.Un matin de janvier, je marchais dans le parc qui sĂ©pare mon domicile des bureaux de mon entreprise lorsque je vis une canette de biĂšre vide de 50 cl roulant sur le chemin. Je me penchai pour la ramasser avec dans l’idĂ©e de la jeter dans la premiĂšre poubelle venue. AprĂšs cette 


Lire la suite
🧠 ExpĂ©rience client — RĂ©flexe 5 : Bannir les suppositions et les Ă©vidences.
Design comportemental - Privilégier l'intelligence naturelle

🧠 ExpĂ©rience client — RĂ©flexe 4. PrivilĂ©gier l’intelligence naturelle.

ExpĂ©rience client, soyez IN, IA pas le choix !NoyĂ©e dans un ocĂ©an de data, cernĂ©e d’intelligence artificielle, l’espĂšce humaine est en passe de dĂ©crocher de la courbe de croissance technologique 
La grande majoritĂ© d’entre nous ont dĂ©jĂ , et de plus en plus souvent, Ă©prouvĂ© ce sentiment d’ĂȘtre dĂ©passĂ©, larguĂ©, impuissant face Ă  l’explosion des technologies. A la fois 


Lire la suite
🧠 ExpĂ©rience client — RĂ©flexe 4. PrivilĂ©gier l’intelligence naturelle.