UX Design Comportemental

J'espĂšre que vous prendrez plaisir Ă  lire cet article.

🧠 « Homo-ƒconomicus », le virus des entreprises

UX Design Comportemental, homo-Ɠconomicus le virus des entreprises

Le cerveau de Sapiens versus celui d'ƒconomicus. Alors que l’imposture du second se confirme, le premier mĂ©rite qu’on redore son blason forgĂ© par 11.764 gĂ©nĂ©rations d’humains.

MalgrĂ© les preuves scientifiques de « l’irrationalitĂ© » des clients et les couacs Ă©conomiques successifs que le monde a vĂ©cus, notamment la faillite de la banque d’investissement Lehman Brothers en 2008, le concept de « l’Homo-ƒconomicus » sĂ©vit toujours.

MĂȘme en disgrĂące, cette incarnation du dogme rationnel continue Ă  exercer une certaine influence sur les pratiques et approches de la majoritĂ© des organisations.

UX Design Comportemental, Pourquoi personne n’a rien vu venir ?

“Pourquoi personne n’a rien vu venir ?” a demandĂ© la reine d’Angleterre aux Ă©conomistes de la London School of Economics (LSE) aprĂšs la crise de 2007. Source : https://www.ft.com/content/50007754-ca35-11dd-93e5-000077b07658

En 2008, annĂ©e de crise majeure, la Reine d’Angleterre interpella les Ă©conomistes de la prestigieuse London School of Economics d’un cinglant : « Comment se fait-il que personne n’ait rien vu venir ? ».

L’économiste amĂ©ricain Paul Krugman rĂ©suma la situation en ces termes : « La science Ă©conomique a Ă©tĂ© au mieux spectaculairement inutile, au pire carrĂ©ment nocive ».

Nous ne sommes dĂ©finitivement pas des « Homo-ƒconomicus », notion inventĂ©e de toutes piĂšces, mais bien des «Homo-Sapiens ».

HĂ©las, sans rĂ©habiliter le fait que les origines de notre fonctionnement cĂ©rĂ©bral actuel remontent bien Ă  plus de 300.000 ans et sans comprendre et changer les fondamentaux de « l’expĂ©rience client », les mĂȘmes problĂšmes sont appelĂ©s Ă  se rĂ©pĂ©ter.

Comme un virus façon Covid qui infecte une structure sociale ou une organisation,
« Homo-ƒconomicus » ne fait que muter.

MĂȘme si les faits forcent les organisations Ă  considĂ©rer que « Homo-ƒconomicus » est bien un client fictionnel, un persona ayant perdu toute crĂ©dibilitĂ©, le virus utilise le mĂ©tabolisme et les constituants de l’entreprise pour se construire un variant et donc ne jamais totalement disparaĂźtre.

CamouflĂ© sous des termes sĂ©duisants comme « UX », « expĂ©rience client », « biais cognitifs », « moments d’enchantement », « convoquer les Ă©motions », ou sous couvert d’un « Net Promoter Score », le paradigme erronĂ© continue, peu ou prou, Ă  sĂ©vir. Ce tour de passe-passe rassure les directions et les dispense d’évoluer en profondeur.

UX Design Comportemental, Nancy Howell

Dans un article de 2011, la sociologue Nancy Howell de l’UniversitĂ© de Toronto a calculĂ© l’intervalle sĂ©parant deux gĂ©nĂ©rations de « Homo-Sapiens », et ce depuis 300.000 ans. La scientifique a Ă©valuĂ© une gĂ©nĂ©ration Ă  25,5 annĂ©es.

Un simple calcul nous permet donc d’estimer le nombre de gĂ©nĂ©rations de Sapiens jusqu’à ce jour Ă  
 11.764 !

Sur 11.764 générations, seules 2,6 ont été en contact réel avec le marketing

Et seulement 1,3 gĂ©nĂ©ration d’ĂȘtres humains manipulent massivement ordinateurs, tĂ©lĂ©phones mobile, cloud et autres bidules numĂ©riques 


La confrontation du cerveau de « Homo-Sapiens » avec le marketing, l’e-commerce et Tik-Tok ne s’est donc faite que trĂšs, trĂšs, trĂšs tardivement comparĂ© aux gĂ©nĂ©rations de nos ancĂȘtres ayant usĂ© de leur cerveau en prioritĂ© pour survivre.

Parmi ces aĂŻeux, quel est d’aprĂšs vous le plus « proche » de nous ? Triple choice : l’éleveur-ensemenceur ? le chasseur-cueilleur ? ou le butineur-Ă©lagueur ?

Vous voulez aller plus loin ?


 ou simplement ĂȘtre tenu au courant de l'actualitĂ© sur le Design Comportemental

Nous prenons votre vie privĂ©e au sĂ©rieux et ne vous spammerons jamais, ne partagerons ni ne vendrons vos donnĂ©es. Vous pouvez Ă©galement vous dĂ©sinscrire des e-mails Ă  tout moment en 1 clic. Consultez notre politique de confidentialitĂ© pour tous les dĂ©tails.