« Homo-Sapiens » a toujours fonctionné à deux vitesses. Entre vigilance réflexe instantanée et analyse a posteriori. Ce mécanisme binaire est toujours au cœur de toute démarche UX, seule la nature des prédateurs et proies a changé.Le cerveau « émotionnel » connecte les « expériences mémorisées dans le passé » à la situation « éprouvée dans

🧠 En UX, l’utilisateur court d’abord, et réfléchi après.

Saviez-vous que le cerveau ne perçoit aucun écran comme un tout ? A partir des données visuelles envoyées à ses aires cérébrales, chaque individu se construit « sa » perception de la réalité.En voilà une étonnante révélation. En effet, une fois les signaux captés par vos yeux et transmis au centre de la vision, une trentaine

🧠 A chaque cerveau, sa réalité recomposée