J'espère que vous prendrez plaisir à lire cet article.

Design Thinking, la syphilis des entreprises

UX Design Comportemental, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, Design Thinking, la syphilis des entreprises

Alors que le « Design Thinking » s’est répandu dans nombre d’entreprises, Lee Vinsel, professeur de Science et Technologie au Virginia Polytechnic Institute and State University, se livre lui à une critique acide de cette méthode de gestion analytique et intuitive de l’innovation, et de toutes les techniques « Buzz Word » qui y sont associées. Son essai s’intitule « Le Design Thinking est un peu comme la syphilis - c'est contagieux et cela pourrit votre cerveau ».

UX Design Comportemental, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, Design Thinking, la syphilis des entreprises

YAYYYYYY !!! Les conformistes pour le changement viennent de couvrir un autre tableau blanc avec des post-it!

Houlala, bazooka ! Voilà quelqu’un qui s’attaque à la sacro-sainte technique du « Design Thinking », nouvelle panacée qui offrirait enfin à chaque employé la chance de faire de « l’expérience client » …

  • … en sept étapes (2) : définir, rechercher, imaginer, prototyper, sélectionner, implémenter, apprendre ;
  • … ah non, pardon, excusez-moi une autre source parle de 5 étapes : définir, imaginer, synthétiser, prototyper, tester (3) ;
  • … heu, navré, une troisième source parle de 3 étapes : inspiration, imagination, implémentation (4).

(2) Rolf Faste, Bernard Roth and Douglass J. Wilde, « Integrating Creativity into the Mechanical Engineering Curriculum », Cary A. Fisher Ed., ASME Resource Guide to Innovation in Engineering Design, American Society of Mechanical Engineers, New York, 1993.
(3) « Design Thinking Bootleg » d.school, Hasso Plattner Institute of Design, Université Stanford
(4) « Tim Brown, Tim Brown urges designers to think big », TED Conference, 2009.

Je vous sens confus ... ? Confidence pour confidence, moi je suis complètement perdu. 

Mais voici une autre explication pour peut-être nous sauver : « Le design thinking est aussi à la base du design sprint, méthode de co-création inventée par Jake Knapp de Google Ventures ». Mazette, encore une autre technique ! Décidément, plus on creuse, plus on s’enfonce dans le vague.

Essayons quand même de résumer grossièrement le principe :

1

Vous mettez dans une même pièce pendant 2 jours 15 personnes avec des compétences diverses, dont aucune n'a été formé sur comportements humains, qui n’ont pas dû voir de vrais clients depuis des mois.

2

Toute cette troupe d’apprentis concepteurs se lance alors dans 7, 5 ou 3 étapes de « Design Thinking » matérialisées par les fameux « Post-Its » (ces petits bouts de papier collants de toutes les couleurs), et au terme de leur « parcours », l’idée du siècle s’affiche sur le flipchart multicolore.

UX Design Comportemental, post-it

Source : https://thecxlead.com/

3

Le précieux concept se retrouvera dare-dare sauvegardé en quelques slides PowerPoint et décliné en quelques étapes. Le tout bien sûr moucheté d’une pluie de smileys cools et sympas.

UX Design Comportemental, customer journey map

Source : https://thecxlead.com/

UX Design, et pan dans les dents !

Imaginez-vous au bureau quand soudain une de vos dents diffuse une douleur lancinante. Allo, dentiste ?

La secrétaire vous organise un rendez-vous en urgence. Installé(e) dans la salle d’attente que vous connaissez bien, vous voyez plusieurs personnes, dont la secrétaire, affairées autour d’un tableau blanc sur lequel s’étalent différentes étapes théoriques par lesquelles devrait passer chacun des patients, dont vous.

A chaque étape est associée un niveau d’émotion symbolisé par un smiley.

Heureusement, un consultant encadre cette séance de « Dental Thinking ».

Vous voilà rassuré(e) car en plus de la secrétaire, l’équipe est aussi composée du comptable du cabinet dentaire, d’un vendeur de matériel et d’un stagiaire dentiste que vous n’avez jamais rencontré.

Car, comme souvent admis aujourd’hui, le croisement de leurs expertises a permis, grâce au « Dental Thinking », d’innover et de créer une liste d’actes dentaires que le petit groupe est impatient de mettre en application … Sur vous.

C’est enfin votre tour d’être soigné. Vous considérant comme parfaitement rationnel, je vous demande la réponse que vous feriez à la secrétaire lorsqu’elle vous inviterait à prendre place :

  • a) « oui, je suis intéressé d’essayer votre innovation »
  • b) « finalement je n’ai plus mal à la dent, je vous rappelle si la douleur revient »

Vu le nombre d’innovations qui se soldent par la mort du produit/service, il semblerait bien que le « Design Thinking » ne soit pas la solution.

La période d’incubation du virus « Design Thinkingus » est très courte mais les entreprises restent contagieuses sur de nombreuses années. Il est urgent de prendre des mesures sanitaires afin de casser les chaînes de transmission en isolant le virus.

UX Design Comportemental, Design Thinking virus

Concernant le virus « Design Thinkingus », je vous conseil de méditer sur la loi de Fred Brooks, auteur de l'un des plus grands classiques du génie logiciel « Le mythe du mois-homme » dans lequel il démontre qu’avec la meilleure volonté du monde, même accompagnées d’un animateur consultant, « neuf femmes ne font pas un enfant en un mois »

Et si nous complétions son analogie par l’importance des compétences nécessaires pour enfanter ? Je vous laisse imaginer vos chances de succès si vous remplacez les 9 femmes par des hommes, même en leur laissant 9 mois de projet 🙂

Que souhaitez-vous accomplir ?

Mieux comprendre le Design Comportemental

Télécharger gratuitement mon livre en format PDF. Ce livre va vous propulser dans un univers inédit, inspirant, passionnant, … celui des (neuro)sciences comportementales.

Augmenter vos compétences en UX

Développer, à votre rythme, des compétences rares et durables en Design Comportemental. C’est passionnant et cela donne des résultats concrets.

Mesurer objectivement vos écrans

Utiliser des outils UX pour prédire le comportement de vos utilisateurs. Obtenir des données objectives, chiffrées et scientifiques pour justifier vos choix.

Les derniers articles

UX Design Comportemental, le cerveau de vos utilisateurs ne manque pas d'aires

Votre cerveau ne manque pas d’aires!

La géographie cérébrale recèle un tas d’explications passionnantes de nos choix et comportements. La science avance dans cette exploration du cerveau aujourd’hui cartographié en 180 aires fonctionnelles. La première carte du cerveau établie début du 20ème siècle par le neuropathologiste allemand Korbinian Brodmann délimitait 52 aires distinctes, chacune correspondant à une activité fonctionnelle spécifique. Ce sont toujours ces mêmes

Lire la suite
UX Design Comportemental, vas-y fait péter la découverte UX

Vas-y, fait péter la découverte !

Pour explorer une Terra Incognita comme le cerveau, rien de tel qu’une carte. La première a été patiemment élaborée au début du 20ème siècle en disséquant des cas cliniques. 650… kilomètres ! de vaisseaux sanguins sont nécessaires pour irriguer et alimenter un cerveau humain. Soit la distance Amsterdam-Berlin ! Telle est la folle réponse à la question de notre

Lire la suite
UX Design Comportemental, mais qu'est-ce que vos utilisateurs ont dans le cerveau

Mais qu’est-ce que vos utilisateurs ont dans le cerveau?

Bienvenue au pays des neurones. Y en a de la haute technologie sous le capot crânien ! Entre servomoteur et cerveau moteur de tous les choix et comportements de vos utilisateurs. Parés à replonger dans l’incroyable univers de nos trois cerveaux ciselés par des millions d’années d’expériences humaines ? Commençons par notre servomoteur, une « grosse noix » de

Lire la suite
UX Design Comportemental, des millénaires d'évolution en 86.400 secondes

Des millénaires d’évolution en 86.400 secondes

Si l’histoire du cerveau se résumait à une journée, qui serait le Jack Bauer qui déjouerait les fausses certitudes en 24 Heures Chrono ? Le système émotionnel, bien sûr !L’importance centrale du système « émotionnel » dans les expériences vécues au quotidien par vos clients peut aussi se résumer en une métaphore temporelle. Ramenons carrément les millénaires d’évolution

Lire la suite
UX Design Comportemental, notre cerveau programmé pour être rapide pas exact

« Notre cerveau, programmé pour être rapide, pas pour être exact »

Bienvenue à bord du Titanic et du Lusitania. Les naufrages retentissants de ces deux paquebots résonnent encore, jusque dans la compréhension du cerveau… et de l’expérience client. Pour assurer la survie de notre espèce, notre système « limbique » fonctionne en mode temporel ultra rapide. Face à l’urgence déclenchée par un danger inopiné ou une proie potentielle, il va

Lire la suite
UX Design Comportemental, une tête 3 cerveaux

Une tête, trois cerveaux

Reptilien, limbique, néocortical. Depuis des milliers d’années, le cerveau se coupe en trois pour guider les choix humains, entre survie et réponses positives à ses besoins. Le cerveau de vos utilisateurs est le fruit d’un assemblage progressif, lent et très complexe d’une myriade de fonctions cérébrales. Elles se sont développées au fil des millénaires pour permettre aux aïeux de

Lire la suite
Success message!
Warning message!
Error message!